Home
Ce site est exclusivement destiné aux personnes résidant en dehors des États-Unis.

Les études de validation clinique de Prosigna® fournissent des preuves de niveau 1 en termes de validité clinique2

Les études TransATAC et ABCSG-8 disposaient de plans expérimentaux et de populations de patientes similaires1

  • Les plans expérimentaux similaires permettent d’effectuer une analyse combinée pour un groupe de validation cumulé de plus de 2400 patientes
  • Les deux études ont analysé des échantillons provenant de femmes post-ménopausées atteintes d’un cancer du sein de stade précoce à récepteurs hormonaux positifs, ayant reçu une endocrinothérapie pendant 5 ans après résection chirurgicale de la tumeur primitive
  • Les études comprenaient un total de 1 786 patientes sans envahissement ganglionnaire et 688 avec envahissement ganglionnaire, englobant tous les groupes de risque et les 4 sous-types intrinsèques
  • Les résultats des études de validation constituent des preuves de niveau 1 pour la validité clinique du dosage Prosigna® dans la prévision du risque de récidive à distance chez les femmes post-ménopausées atteintes d’un cancer du sein de stade précoce à récepteurs hormonaux positifs2

Prosigna® fournit des informations pronostiques complémentaires à celles obtenues à partir des variables cliniques et pathologiques1

Groupes de risque et pronostic

  • Le RDR de Prosigna® est corrélé avec la récidive à distance à 10 ans de manière significative (P<0.0001) et les groupes de risque présentent différents taux de DRFS chez les patientes avec et sans envahissement ganglionnaire
  • Le groupe de risque faible présentait un risque de récidive à distance à 10 ans < 5 %, tandis que ce risque était > 20 % dans le groupe de risque élevé pour les patientes sans envahissement ganglionnaire
DRFS en l'absence d'envahissement ganglionnaire Pourcentage sans récidive à distance Durée du suivi (années)
DRFS en présence d'envahissement ganglionnaire (1 à 3 ganglions)

Sous-types et pronostic

  • Les sous-types luminal A et luminal B sont associés à des pronostics distincts, ce qui a des répercussions sur les aspects à prendre en considération en ce qui concerne le traitement systémique1,3
  • Le traitement systémique doit être sélectionné en fonction du sous-type intrinsèque3
Les pronostics associés aux sous-types luminal A et luminal B sont différents
Références: 1. Prosigna [Package Insert]. Seattle, WA: NanoString Technologies, Inc; 2013. 2. Gnant M, Filipits M, Greil R, et al; Austrian Breast and Colorectal Cancer Study Group. Predicting distant recurrence in receptor-positive breast cancer patients with limited clinicopathological risk: using the PAM50 Risk of Recurrence score in 1478 postmenopausal patients of the ABCSG-8 trial treated with adjuvant endocrine therapy alone. Ann Oncol. 2014;25(2):339-345. 3. Goldhirsch A, Wood WC, Coates AS, et al. Strategies for subtypes—dealing with the diversity of breast cancer: highlights of the St. Gallen International Expert Consensus on the Primary Therapy of Early Breast Cancer 2011. Ann Oncol. 2011;22(8):1736-1747.