Home
Ce site est exclusivement destiné aux personnes résidant en dehors des États-Unis.

Importance pronostique : prouvée dans l’étude ABCSG-8

L’étude était constituée de plus de 1400 échantillons de patientes1

  • La cohorte étudiée consiste en des échantillons de tissus tumoraux mammaires FFIP rétrospectivement prélevés et archivés dans la banque de tumeurs ABCSG (Austrian Breast & Colorectal Cancer Study Group) provenant de patientes recrutées dans l’essai ABCSG-81
  • Les femmes post-ménopausées atteintes d’un cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs ont été randomisées avant le traitement pour recevoir du tamoxifène adjuvant pendant 2 ans puis soit de l’anastrozole pendant 3 ans, soit du tamoxifène adjuvant pendant 3 ans1,2
  • Nouveau consentement pour > 1200 patientes
  • Le score de traitement clinique (STC) a été obtenu à partir des covariables cliniques standard, dont l’âge, le grade, la taille de la tumeur, l’état ganglionnaire et le traitement adjuvant1
Structure de traitement de l'essai ABCSG-8

Objectifs de l’étude ABCSG-81

  • Déterminer si le score RDR apporte des informations pronostiques au-delà du STC
  • Déterminer si les groupes de risque faible, modéré et élevé reposant sur le RDR apportent des informations pronostiques au-delà du STC
  • Déterminer si les sous-types luminal A et luminal B présentent des DRFS significativement différentes

Obtenez davantage d’informations pronostiques qu’avec les variables cliniques standard

Sous-type intrinsèque

  • Pronostic en fonction du sous-type intrinsèque1
  • Dans tous les groupes d’état ganglionnaire, la différenciation entre luminal A et luminal B a apporté des informations pronostiques statistiquement significatives au-delà du STC1
Luminal A and luminal B intrinsic subtypes have significantly different rates of DRFS

Score RDR

  • Aussi bien le score RDR continu que les catégories de risque reposant sur le RDR ont apporté des informations pronostiques statistiquement significatives au-delà du STC (P<0.0001)1
  • La DRFS à 10 ans moyenne était > 95 % pour le groupe de risque faible tandis qu’elle était < 80 % pour le groupe de risque élevé3
DRFS by ROR-based risk subgroup
Breast cancer recurrence within risk groups
Références: 1. Prosigna [Package Insert]. Seattle, WA: NanoString Technologies, Inc; 2013. 2. Dubsky PC, Jakesz R, Mlineritsch B, et al. Tamoxifen and anastrozole as a sequencing strategy: a randomized controlled trial in postmenopausal patients with endocrine-responsive early breast cancer from the Austrian Breast and Colorectal Cancer Study Group. J Clin Oncol. 2012;30(7):722-728. 3. Gnant M, Filipits M, Greil R, et al; Austrian Breast and Colorectal Cancer Study Group. Predicting distant recurrence in receptor-positive breast cancer patients with limited clinicopathological risk: using the PAM50 Risk of Recurrence score in 1478 postmenopausal patients of the ABCSG-8 trial treated with adjuvant endocrine therapy alone. Ann Oncol. 2014;25(2):339-345.